Belle, belle initiative du CRTH (encore une!) qui a mis en place en 2009 le principe des Souffleurs d'Images, déjà évoqué ici - même dans le billet consacré à Pascal Parsat.

Logo CRTH

Parti du constat que le spectacle vivant n'était pas toujours accessible au public déficient visuel, le CRTH a donc créé les Souffleurs d'Images.

S' il est à noter que de plus en plus de spectacles et de lieux proposent des séances en audiodescription, ici, un article complet sur l'histoire et la situation en France, celles-ci ne sont, d'une part, pas toujours disponibles à toutes les représentations et d'autre part, pas disponibles pour tous les spectacles, pas objet d'intérêt pour les publics cibles.

Les Souffleurs d'Images sont aussi présents au festival d'Avignon

Le "dispositif " des Souffleurs d'Images est léger, individualisé et personnalisable. Léger parce qu'il suppose une structure culturelle partenaire (une place de spectacle est offerte au souffleur), un souffleur d'images et, évidemment, une personne aveugle ou déficiente visuelle qui a envie de voir une pièce de théâtre, un spectacle de cirque ou une exposition. Individualisé parce que la personne choisit son spectacle. Personnalisable parce que la personne demande au souffleur les informations dont elle a besoin, envie, pour comprendre le spectacle ou les éléments visuels d'une exposition.

Les Souffleurs d'Images sont lauréats 2014 du Prix OCIRP catégorie Sport-Culture-et-Loisirs et ont reçu une mention dans la catégorie Adaptation des structures à l’évolution des besoins des usagers lors du 10e Trophée Direction (s).

Alors, que vous soyez aveugle ou malvoyant, apprenti comédien ou structure culturelle, laissez - vous tenter par l'aventure des Souffleurs d'Images!

Mieux! Essayez la culture sans la voir...

Le CRTH organise régulièrement des séances d'information sur les Souffleurs d'Images mais vous pouvez vous renseigner ici .

Merci à Pascal Parsat qui a apporté quelques précisions à ce billet.