Rennes, début mars 2015. Le temps est radieux et Vues Intérieures vient découvrir un festival dont l'ADN s' inscrit fondamentalement dans le champ de l'accessibilité culturelle.

Le Festival Zanzan Cinéma et Arts des Différences, c'est son nom, débute sa quatrième édition. Se déroulant à Rennes et Rennes Métropole, c'est un festival produit et mis en oeuvre par la structure rennaise Zanzan Films et par la volonté de son fondateur, Philippe Thomas.

Affiche du Festival Zanzan Cinéma et Arts des Différences 2015 Affiche de la quatrième édition du Festival Zanzan Cinéma et Arts des Différences

La présentation dit : "l'objectif de cet événement pluridisciplinaire annuel, où se mêlent spectacles vivants, rencontres littéraires et oeuvres cinématographiques, est de créer une réflexion forte autour de la notion de "handicap" et de favoriser la rencontre et l'échange de tous les publics, handicapés et valides, par le biais des émotions partagées autour d'oeuvres artistiques."

Au fil du festival, théâtre avec "l'Empereur c'est moi!" de et avec Hugo Horiot créé par la compagnie Dodeka et "La Clarté, et autres bilogues" par la troupe l'Envol . Soirée cabaret avec un spectacle burlesque "Sans Voix" de Confitures et Cie, et les chansons d'Albaricate duo composé d'un garçon orchestre, Samuel Genin, et d'une fille chantsigneuse, Clémence Colin.

Albaricate - Clémence Colin, chantsigne, et Samuel Genin, guitare Albaricate - Clémence Colin, chantsigne et Samuel Genin, guitare

Ce sont aussi des documentaires avec audiodescription et sous-titres pour les sourds et malentendants (STSME)

"André et les Martiens"de Philippe Lespinasse qui fait le portrait de figures de l'art brut. André, c'est André Robillard découvert par Jean Dubuffet et qui crée des fusils inoffensifs depuis 1964.

"La Clarté", documentaire d'Élodie Faria et Rémy Ratynska qui devrait sortir en novembre prochain et qui raconte le travail de la Troupe L'Envol sur le spectacle "la clarté, et autres bilogues"

Cette année, 10 doigts compagnie est aussi très présente et partenaire du festival.

Pour que chaque spectacle vivant soit accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes, il y avait des chuchoteurs. Vues Intérieures a croisé quelques chuchoteuses qui ont fait un travail remarquable. Pour certaines, c'était leur baptême du feu et elles s' en sont tiré haut la main. Remercions ici chaleureusement et sincèrement Virginie, de Minouche Compagnie , Marianne et Olivia, de 10 doigts Compagnie, qui avait préparé les textes pour l'audiodescription. On peut d'ailleurs, à ce sujet, regretter que le public aveugle et/ou malvoyant ne se soit pas déplacé plus nombreux. Souhaitons donc qu'il soit présent à la prochaine édition du festival tant l'énergie mise en oeuvre pour créer l'audiodescription des spectacles vivants fait plaisir à voir.

Vues Intérieures n'a pas pu assister à la totalité de la programmation du Festival Zanzan mais les trois jours passés à suivre les spectacles proposés ont été un vrai bonheur. Bonheur de voir des spectacles de qualité, bonheur de voir un public divers et varié, bonheur de voir le coeur mis à l'ouvrage par Zanzan Films, les partenaires (10 doigts compagnie en particulier), les bénévoles qui ont vraiment montré qu'il est effectivement possible de présenter des événements culturels accessibles à tous.

Mission accomplie pour cette quatrième édition du Festival Zanzan, Cinéma et Arts des Différences. Les spectacles, les films, les lieux étaient accessibles à tous, l'équipe est fantastique et sympathique.

Le Festival Zanzan vient de fermer ses portes pour cette année mais il faut guetter la cinquième édition et suivre le travail de Zanzan Films.

Vraiment belle initiative que ce festival où tout le monde est accueilli les bras ouverts.

Un chaleureux et sincère merci à Philippe Thomas et Hélène Pravong pour leur accueil et bravo pour ce beau festival.