Les Singuliers Associés, c'est un joli nom pour une compagnie de théâtre, non?

Cette compagnie est un collectif de metteurs en scène fondé par Sylvie Audureau, Philippe Demoulin et Didier Valadeau en 2009 à Limoges. Il se passe donc des choses intéressantes en Limousin, particulièrement dans le domaine culturel.

Logo des Singuliers Associés

Pourquoi parler des Singuliers Associés ici? Pour plusieurs raisons, dont celle d'une jolie rencontre avec Didier Valadeau, mais surtout parce que leur démarche entre en parfaite résonance avec celle de Vues Intérieures : "défendre l'accessibilité à l'art et à la culture comme un droit fondamental qui contribue à la formation du citoyen et constitue une composante essentielle à la démocratie"

La Compagnie des Singuliers Associés propose une réflexion artistique contemporaine sur les thèmes du langage, de l'identité et de la mémoire et une mise en question de la culture et des cultures. Elle conduit cette recherche artistique avec des publics multiples, personne en difficulté, en carence culturelle, personne sourde, personne aveugle, quidam, mais toujours singulier.

Ce théâtre de l'Autre propose un rapport à l'altérité fondé sur le respect de cet autre, comédien, spectateur, partenaire ou participant en valorisant sa singularité.

Les Singuliers Associés travaillent aussi dans plusieurs directions, avec des créations professionnelles, des créations amateures (notamment à travers les Chantiers Pluriels) et font également de la médiation culturelle.

Sous le titre des Chantiers Pluriels se cachent en fait trois ateliers de recherche artistique emblématiques.

Ces troupes de théâtre sont mixtes, constituées d'amateurs en situation de handicap et d'autres plus ordinaires encadrés par des metteurs en scène professionnels de la compagnie.

L'Atelier Plein les Mains est une troupe de théâtre bilingue, constituée de personnes sourdes et de personnes entendantes qui fait du théâtre physique, gestuel et visuel qui a le souci d'être compris par tous.

L'Atelier de l'Obscurité réunit (ou réunissait car il est en pose cette année) une dizaine de personnes aveugles et malvoyantes autour d'un théâtre sonore.

La Troupe des Évadés est un atelier constitué de personnes en situation de handicap et de personnes plus ordinaires, venant d'horizons divers.

Autour de ces ateliers, la compagnie développe des actions de sensibilisation et de communication qui lui permettent de mieux faire connaître auprès d'un large public les singularités des personnes différentes afin de réduire les idées reçues et les clichés.

Dans le cadre de la médiation culturelle, la Compagnie Les Singuliers Associés est aussi mandatée par la DRAC Limousin dans la mouvance nationale post Loi 2005 sur l'Accessibilité (résumé à trouver en annexe de ce billet) pour développer un projet sur l'accessibilité des spectacles vivants. Ainsi est né le concept "Dans Tous les Sens".

Logo du projet Dans Tous les Sens - saison 2011-2012

Pour information complémentaire, voir le guide édité par le ministère de la Culture et de la Communication Culture et Handicap.

En janvier 2011, sortait ainsi la première brochure recensant les spectacles naturellement accessibles aux publics déficient visuel et déficient auditif. Cette brochure, en gros caractères tenait sur un recto-verso format A3. Celle qui vient de sortir pour la saison 2015-2016 compte plus de trente pages, présentée sur le même principe que la première, d'un côté les spectacles naturellement accessibles au public déficient visuel, et de l'autre, les spectacles accessibles au public déficient auditif.

Détail de la couverture de la brochure 2015-2016 Dans Tous les Sens - braille superposé à l'écriture en noir

Mais qu'entend - on par "naturellement accessible"? En gros et pour résumer, ce terme associé aux déficiences sensorielles fait référence à des spectacles à prédominance visuelle pour les personnes déficientes auditives et à des spectacles où le texte domine sur la mise en scène pour les personnes ayant une déficience visuelle. Doit-on s'en contenter ou s'en satisfaire? Non, bien évidemment mais c'est un premier pas qui peut permettre à un public "débutant" d'avoir une expérience pas trop frustrante. Mais, en Limousin, pour la saison 2015-2016, seul l'Opéra-théâtre de Limoges propose des spectacles en audiodescription et des documents en braille et en gros caractères.

La mission confiée par la DRAC Limousin aux Singuliers Associés s'articule autour de trois axes:

- Information et sensibilisation des équipes des lieux de diffusion en Limousin aux problématiques de l'accessibilité aux oeuvres du spectacle vivant

- Repérage, sélection et communication des spectacles au sein de la plaquette "Dans Tous les Sens" et sur le site web dédié en partenariat avec l'Agence de Valorisation Économique et Culturelle (AVEC) du Limousin

- Coordination et encadrement de rencontres entre les publics, les lieux de diffusion et les artistes dans le cadre d'opération de médiation culturelle autour des spectacles accessibles

L'accessibilité aux spectacles vivants pour le public déficient visuel, malvoyant ou aveugle, est un sujet passionnant et foisonnant et le recensement de spectacles "naturellement accessibles" ne doit être que le début de cette aventure. Lors de cet échange informel avec Didier Valadeau, nous avons beaucoup parlé d'audiodescription, sujet abondamment illustré lors du Colloque Blind Creations, de solutions alternatives ou complémentaires, à l'instar des Souffleurs d'Images, de l'apport de la technique sans oublier la chaleur de l'échange humain.

Avoir assisté au Festival Zanzan donne aussi des envies de voir se développer cette possibilité de spectacles vivants accessibles à tous, y compris lors de festivals bien installés dans le paysage limousin. Mais cela est une autre histoire...