Livre Jeunesse publié chez Casterman en 2011, écrit et illustré par Anne Herbauts.

De quelle couleur est le vent ? m'a été suggéré dans un commentaire écrit à la suite du billet Perception des couleurs - Imaginaire et Cécité. Et lorsque j'ai poussé un peu l'investigation, j'ai vu cette jolie couverture dans les tons bleus et verts et je me suis demandé comment j'avais pu passer à côté de cet ouvrage. Je remercie donc chaleureusement l'auteur de ce commentaire.

Couverture du livre De quelle couleur est le vent?

Quatrième de couverture

De quelle couleur est le vent ?
est la question qu'a un jour posée
un enfant aveugle à un grand...
Mais,
de quelle couleur est le vent ?

Contexte

Voilà, c'est effectivement à la suite de cette question rapportée un jour à Anne Herbauts, auteure et illustratrice belge, qu'elle s'est dit : "cette question, c'est un livre"...
Le livre a mis quelques années à prendre forme et il nous est donc arrivé sous forme d'un livre à regarder mais aussi à toucher. Celui qui se contente de le lire perd la moitié des informations, celui qui le touche n'accède pas non plus à la totalité de l'histoire... Anne Herbauts dit que tout n'est pas dit dans l'image et dans le texte et que cela est pertinent : il n'y a pas de réponse fermée et définitive.

Histoire

C'est l'histoire d'un petit géant aux yeux clos et aux pommettes rouges chaussé de bottes noires qui part de bonne heure chercher le vent et sa couleur et qui emmène le lecteur avec lui rencontrer, entre autres, chien, éléphant, montagne, ruisseau ou pomme...

Techniques

Au fil des pages, Anne Herbauts nous entraîne dans des explorations visuelles et tactiles, dans une poésie qui plaira sûrement aux petits mais aussi aux grands.
Pour nous inciter à découvrir tactilement cet ouvrage, l'auteure a plus d'un tour dans son sac : découpe (comme le surprenant Braille en creux sur la couverture), embossage avec un côté en relief et l'autre en creux (dont elle tire habilement partie), dépôt d'un vernis qui donne du relief sous les doigts mais dont on regardera tous les détails à la lumière rasante (les poissons dans l'eau sont d'une délicatesse absolue)...

vernis et braille en creux sur la couverture embossage




Anne Herbauts a beaucoup échangé avec Les Doigts qui Rêvent, association créée en 1994, autour du livre tactile, dont c'est d'ailleurs la "spécialité historique".
Il est difficile de dire que de quelle couleur est le vent ? est un livre accessible mais l'auteure l'a pensé comme un livre lisible et partageable. Et c'est effectivement le cas. C'est un livre subtil, comme son texte et ses illustrations.
Pour réaliser ce livre, elle s'est donné des contraintes, comme celle de peindre aux doigts qui donne un côté très sensuel au dessin pour "provoquer" cette envie de toucher.
Mais allez donc voir et écouter ce qu'elle dit de ce livre et du processus de création. C'est fort intéressant...

Conclusion

Dans cet ouvrage aussi, il est question d'imaginaire. Mais ce que je retiens, c'est avant tout ce travail vraiment intéressant sur le tactile, les textures, la multiplicité des techniques utilisées pour inciter le lecteur à découvrir par le toucher cette histoire. Cette découverte tactile est vraiment complémentaire au texte et, compte tenu de la génèse de ce livre, c'est vraiment malin.
Et multiplier les points de vue nourrit et enrichit le débat.
C'est un bel ouvrage à parcourir à deux et à quatre mains, à lire et manipuler... C'est un livre qui provoque des sensations, qui nous oblige, pour l'explorer au mieux, à utiliser des sens que nous avons tendance parfois à négliger ou à ne pas exploiter, et pourtant, ils donnent tout un tas d'informations précieuses. Alors, touchons la pluie, goûtons la pomme, sentons le vent...