Nous avions précédemment découvert Mimi et sa voisine Lisa dans une série de courts-métrages d'animation.
Nous les retrouvons ici pour "Les lumières de Noël", sorti le 21 novembre 2018, où elles nous entraînent dans plusieurs aventures : les fééries de Noël avec tous les sens...

Affiche Mimi et Lisa - Les lumières de Noël

Synopsis

Timide et non-voyante, Mimi perçoit le monde différemment grâce à ses autres sens. Lisa, sa voisine délurée, est toujours prête à provoquer des situations amusantes. Les deux petites filles reviennent dans ce nouveau programme de 4 courts métrages afin de nous faire vivre la magie de Noël, avec l'imagination pour seule frontière.

La grande course (7')
Mimi et Lisa font la rencontre de Nela, un ver de terre, qui s’entraîne pour une course de vitesse. Curieuses, les deux fillettes la suivent dans ce dédale de galeries souterraines. Mais elles vont se rendre compte que le sens de l’orientation n’est pas le fort de leur nouvelle amie !

Le gâteau à la vanille (7')
Mimi et Lisa se lancent dans la pâtisserie, bien décidées à réaliser un délicieux gâteau. Improvisant une recette, en utilisant à peu près tout ce qui leur passe sous la main, elles font alors la connaissance de M. Levure.

Le pays des cadeaux (7')
Mimi et Lisa sont en plein préparatifs de Noël. Alors qu’elles achèvent la décoration du sapin, elles font le voeu de recevoir le plus beau des présents. Les deux amies sont alors transportées au pays des cadeaux !

Les lumières de Noël (26')
Les voisins de Mimi et Lisa se réunissent pour élever un grand arbre de Noël dans le hall de l’immeuble. Alors que les deux amies veulent décorer le sapin, Ella, le lutin électrique, fait son apparition. Il conduit les deux amies sur le toit de l’immeuble, où elles découvrent l’existence d’un mystérieux voisin…

Rencontres et découvertes

Ces courts-métrages d'animation de Katarina Kerekesova sont accessibles dès cinq ans. Nous les avons vus dans une salle où il y avait de plus jeunes spectateurs et il semble que tout le monde, petits et grands, en soit ressorti ravi.
Comme dans les courts-métrages sortis en 2016, ces aventures de Mimi et Lisa sont prétextes à des rencontres, au sein de leur immeuble notamment. Pour celles, ceux, qui ont vu les premiers épisodes, cela donne l'occasion de croiser à nouveau des voisins vus précédemment. Mais ces nouvelles aventures seront aussi l'occasion de découvrir de nouveaux personnages et même, de faire une sorte de "Retour vers le futur". Avec Mimi et Lisa, tout est permis, tout est imaginable, même les rencontres les plus improbables avec un ver de terre dont le sens de l'orientation n'est pas son fort ou Monsieur Levure dont, d'ailleurs, elles n'écouteront pas les conseils.

Mimi et Lisa en vers de terre Mimi et Lisa avec Monsieur Levure







A gauche, Mimi et Lisa se transforment en vers de terre pour faire la course avec Nela.
A droite, Mimi, Lisa et Monsieur Levure engloutis dans la pâte à gâteau qui a trop levé.

Mimi, grâce à son sens de l'écoute, ne se perd pas et aide aussi son entourage à se repérer lorsqu'il fait noir. Comme dans les premières aventures, Mimi et Lisa sont complémentaires. Si Mimi se fait guider par Lisa, c'est Mimi qui, la première, sentira la bonne odeur du gâteau à la vanille de leur voisine.
Mimi profitera aussi des décorations de Noël grâce aux descriptions de Lisa mais aussi parce que le sapin s'est paré de clochettes...

Mimi écoute les clochettes dans le sapin de Noël

Barrières et limites

Mimi, petite fille aveugle qui vit avec son papa, s'ouvre au monde en l'écoutant et le touchant. Avec Lisa, sa voisine "délurée" qui vit avec sa maman, elle part à l'aventure. Quel dommage donc qu'un adulte dise aux petites filles dans "la grande course", que la trottinette n'est pas faite pour Mimi! Il trouvera néanmoins une solution pour que Mimi et Lisa puissent en faire ensemble. Mimi a envie d'expérimenter, de faire les mêmes choses que son amie et, comme souvent, quelqu'un lui dit : "ce n'est pas pour toi!", sous-entendu, tu es aveugle, tu ne peux pas faire cela! Qui décide de ce que Mimi peut faire? Qui met des limites à cette petite fille aveugle?
Comme souvent dans ce blog, nous dérivons de la fiction à la réalité, et là, de la trottinette au cheval mais savez - vous qu'il y a des cavaliers aveugles qui font de la compétition au plus haut niveau?
Sans chercher trop loin, on peut citer Salim Ejnaini ou Ophélie de Favitski, cavalière western. On pourra aussi citer Laëtitia Bernard, journaliste sportive à Radio France et cavalière de saut d’obstacles depuis l’âge de 13 ans. Elle est six fois championne de France de sauts d'obstacles handisport. Elle s'entraîne en compagnie de Gaspard de L'espie et du jeune Hill Top. Pour en savoir plus sur ses activités, elle a aussi son site officiel. Et si le sujet vous intéresse, il y a aussi l'ARAC, Association Rouchy des Aveugles à Cheval dont on peut lire une présentation dans cet article .
Nous nous sommes un peu éloignés des aventures de Mimi et Lisa mais c'est agaçant de voir des gens qui décident à la place d'autres personnes ce qu'elles sont ou non capables de faire. Nous pensons, encore une fois (et ça faisait longtemps que nous n'en avions pas parlé) aux propos entendus par Jay Worthington lorsqu'il débutait sa carrière au théâtre.
Mimi et Lisa sont de petites filles qui ont l'avenir devant elles. Elles ont le droit de rêver et d'imaginer leur futur...

Pédagogie et DIY (Do It Yourself)

Comme pour le premier volet des aventures de Mimi et Lisa, vous trouverez affiche, visuels, dossier pédagogique sur le site de Cinéma Public Films.
Vous y trouverez aussi des fiches pour réaliser des décorations pour le sapin de Noël.

Que vous exploitiez ou pas ces ressources, ces courts-métrages sont un vrai bonheur où l'imagination est la seule limite. Malgré nos réserves quant aux limites (pour des raisons de sécurité, bien évidemment!) imposées, ces petites histoires permettent de montrer qu'il n'y a pas qu'une seule façon de comprendre le monde, de l'interpréter. Et puis ces petites filles sont irrésistibles même quand elles font des bêtises!